Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



TERRA

                                    

terra1.jpg

 

Pour lire les premières pages, cliquez sur Terra

Le commander

Publié à compte d’auteur chez Publibook en 2001, Terra est un intermède dans la série des Castillon. Ecrit à la troisième personne, il a été édité sous mon nom. Il est néanmoins bâti autour du personnage de Castillon, mais la personnalité de celui-ci, agent du contre-espionnage français qui agit en solitaire, et sensiblement différente de celle de « l’as » de l’antiterrorisme.

Dans un château Renaissance bâti aux confins d’une forêt du Montana, Igor élabore un terrible complot. En France, Castillon enquête sur les causes du suicide d’un capitaine d’industrie. Son enquête le mène aux Pays Bas où un informaticien de génie s’est donné la mort dans des circonstances étranges. Il y rencontre Alexandra qui largue tout pour le suivre.

Au Montana, Hild, agent secret italien, se retrouve captive d’Igor. Elle s’évade et rencontre un Sénateur américain qui enquête sur les agissements d’Igor.

En pleine forêt amazonienne, un ancien colonel de l’Armée Rouge supervise la construction d’une usine de laquelle sortiront de fabuleux robots, qui seront utilisés dans un pays d’Afrique de l’Ouest pour y renverser la dictature en place et instaurer un régime progressiste.

Créature d’Igor, la Madone envoûte les hommes pour les réduire à merci.

Tous ces personnages vont se retrouver à Terra, cité de l’ONU édifiée sur le littoral brésilien. C’est là que doit se tenir un congrès rassemblant les chefs d’état du monde.

 

L’avis de Publibook : Ce roman d’aventure ne manque en aucun cas de piquant. Dans un contexte très imaginatif, les personnages, tous très distincts, se rejoignent à travers une intrigue intelligente après avoir fait tour à tour suivre leur parcours personnel au lecteur. Pour le bonheur de celui-ci, chaque intrigue attise sa curiosité pour lui offrir dans une finale grandiose, l’apothéose du complot dont le cadre est une cité futuriste, à la fois paradis et scène de cauchemar.

La couverture est l’oeuvre de ma fille aînée, Gwendoline, qui avait à l’époque 14 ans.

Le roman suivant revient dans « l’orthodoxie catillonienne ». C’est la pieuvre en chemise brune.

1 Commentaire à “TERRA”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. j’avais vraiment été impressionnée par l’élaboration de ton intrigue qui est vraiment imaginative. ça fait un moment maintenant que j’ai lu ce livre (presque 10 ans) mais je m’en souviens encore.
    Par contre, pour la couverture, j’ai un peu honte!
    Gwen

    Gwen a dit ceci


Jedi PACA |
Poesie et Autres |
Le blog du Club lecture de ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La SOURCE de CARISA
| houdaprintemps
| Cavru et son patrimoine bât...